RWF vs démocratie

Auteur  
# 27/06/2009 à 15:20 Belge et fier de l'être (site web)
Je viens de relire une interview que P.H. Gendebien avait donné à la rtbf. J'en ai ri tellement je l'ai trouvé peu convaincant. Il a affirmé que "des ministres français sont prêts à sauver la wallonie et Bruxelles quand les politiciens wallons en feront la demande". Il a ajouté que "tous les politiciens francophones sont favorables au rattachisme mais n'osent pas encore le dire".

1) Porter atteinte au pays avec l'aide de l'étranger est une infraction au code pénal.

2) Ces ministres français, de quoi se mêlent-ils ?

3) Si ils touchent à Bruxelles, je doute franchement que le côté flamand les laissera faire.

4) "Si les ministres wallons en font la demande". Et l'avis de la population dans tout ça ?

5) Pourquoi n'osent-ils pas encore le dire ? Comment Gendebien le sait-il ?

6) Pauvres citoyens qui votent rattachiste sans le savoir.

Bref, le RWF vit dans son petit monde et semble fâché avec la démocratie. On peut le comprendre, sont parti, bien que hyper médiatisé, n'a pas réussi à percer.
# 27/06/2009 à 23:20 ocadine
Pfffffffff quand on lit sur le site OFFICIEL ce communiqué :
http://www.rwf.be/
Paul-Henry Gendebien a non seulement réussi à porter un message d'une haute tenue et un projet politique novateur au-delà de nos frontières, mais il a également formé une nouvelle génération qui garantit l'avenir de notre idéal, à savoir une alternative crédible au délitement de la Belgique prise d'assaut par le nationalisme flamand...


En dépit de leur score minable (1,4% grace à l aide de "Pour l'union de la Belgique francophone à la France" groupe proche du FN Français )
et qu en France (en CRISE ) ,ils sont de moins en moins d actualité ...........


Du délire ................
# 27/06/2009 à 23:25 ocadine
"2) Ces ministres français, de quoi se mêlent-ils ?"

Sans indiscrétion ,vous parlez de quels ministres ?
Faites vous référence à des ex ministres ? voire ex -futurs ministres => des hommes politiques n ayant aucune responsabilité ,ni représentativité en France ...
Des Couteaux et autres illustres inconnus qui n ont pas dit NON à ces fachos de rattachs ...

Citez moi un ministre en activité qui s occupe de ces imbéciles ....

Bon,je plaisante !
Attention à ne RIEN avaler de cette bande de fachos !
# 28/06/2009 à 11:37 Un petit Belge (site web)
Les Belges rattachistes se sont exprimés le 7 juin dernier :
- 1,2 % aux élections européennes.
- 0,3 % aux élections régionales bruxelloises.
- 1,4 % aux élections régionales wallones.

Le Rassemblement Wallonie-France, c'est, aux dernières nouvelles, 400 membres (900 il y a quelques années). Même son ancien président Claude Thayse a quitté le navire!

Suite à l'échec électoral du RWF, le forum du journal "Le Soir" a décidé de clôturer son débat sur le rattachisme par ce communiqué : "Chers internautes, depuis des mois (décembre 2008!), nous avons ouvert ce forum aux partisans (très actifs!) et aux adversaires du rattachement à la France. Mais les plus fervents défenseurs de ce transfert admettront, au vu des dernières élections, que le sujet n'intéresse qu'un très petit nombre de francophones. En conséquence, nous ne voyons pas l'intérêt de poursuivre la discussion sur un thème très largement débattu et transféré vers les sujets politiques en attente. Nous ne manquerons pas de le réouvrir au besoin".

Le journal "Le Soir" qui a souvent donné la parole aux rattachistes (notament à travers des cartes blanches de Paul-Henry Gendebien) s'est enfin rendu compte le 7 juin dernier que les rattachistes sont effectivement très présents sur les blogs et forums mais qu'au delà de ce petit cercle d'internautes bien organisés, ils ne parviennent pas à séduire les Belges francophones qui restent attachés à l'unité de notre pays.
# 28/06/2009 à 13:25 Philippe Vousure
Et c est bien le dilemme. Une différence fondamentale entre les populations flamandes du pays tentées, en grande partie, par le séparatisme et les populations francophones choquées voir apeurées par cette solution.
Comment vivre ensemble quand on pense si différemment ?
Deux un couple, il n est pas toujours nécessaire que les deux partenaires soient d accord pour un divorce pour que celui soit prononcé !
# 28/06/2009 à 15:52 ocadine
@ petit Belge !
N oubliez pas Pierre Dutron qui était le plus proche collaborateur du Baron ,et qui qualifie les trolls RWF du net comme "les adeptes de la secte rattachiste " ...

Bref , le RWF est mort !
# 28/06/2009 à 16:31 Philippe Vousure
Parfait, le RWF est mort !
Il ne vous reste plus qu a éliminer le Vlaams Belang, le NVA et la liste De Decker pour sauver la Belgique.
Bonne chance et bon courage !
# 28/06/2009 à 17:23 Belge et fier de l'être (site web)
Ne criez pas victoire trop vite.

1) Le VB a connu une baisse historique depuis sa création

2) La victoire de la N-VA est essentiellement due à sa médiatisation. Et ce n'est pas moi qui le dis, c'est JM Dedecker: « Bart De Wever a été porté par les médias » (VRT 7/06/09). Tous les moyens nécessaires ont été mis en oeuvre pour le rendre « sympa », y compris la participation à un des quiz de la chaîne « publique », la VRT, « de Slimste Mens ».

3) Les pricipales sources électorales des partis séparatistes sont donc: une récupération de voix d'autres partis séparatistes; la partie non-séparatiste de leur programme; leur médiatisation.

4) Tu n'as pas du tout compris mon propos. Je voulais simplement dire que le rattachisme n'intéressait personne et que le RWF n'est pas aussi démocratique qu'il le prétend.

Faites une analyse un peu plus profonde au lieu de répéter stupidement en boucle "les flamands sont séparatistes. Bref, changez un peu de disque.
# 28/06/2009 à 20:29 Oli
Juste une mise au point,
Le BuB à obtenu exactement 461 voix et c'est tout!
L'idée d'une Belgique unitaire n'est pas morte, elle n'est simplement pas née. Elle n'existe pas.
# 28/06/2009 à 20:49 ocadine
Oli,
Mais quel est le rapport avec le sujet ???

Ici,il est question de ce groupuscule aux méthodes de fachistes qu est le RWF .

RWF qui a floodé partout qu il allait GAGNER !!!
Regardez le blog des dingos BF , au sujet "Voeux "ils annoncent avec précision la mort de la Belgique pour ...le "deuxième semestre 2009" ...!!!!!!!!!!!

Le BUB n a pas pour méthode de flooder,intoxiquer me semble t il ?
ni bannir !!!

Regardez moi ce pauvre nigaud ,si certain de lui sur le Soir :

http://forums.lesoir.be/index.php?s=&showtopic=6120&view=findpost&p=783324


# 28/06/2009 à 21:32 Oli
Un troll est un utilisateur qui cherche à créer une polémique en provoquant les participants d'un espace de discussion (de type forum, newsgroup ou wiki) sur un réseau informatique, notamment Internet et Usenet.
Par métonymie, on parle de troll pour un message dont le caractère est susceptible de générer des polémiques ou est excessivement provocateur, sans chercher à être constructif, ou auquel on ne veut pas répondre et que l’on tente de discréditer en le nommant ainsi.
Le mot « troll » peut également faire référence à un débat conflictuel dans sa globalité. Dans la majorité des cas, l'évaluation repose sur l'aspect récurrent ou caricatural de l'argumentation, les participants peuvent alors tout aussi bien être qualifiés de « trolls » que de « trolleurs ».
Le terme troll provient de l’expression trolling ou pêche à la traîne qui est une ligne munie d’hameçons (à ne pas confondre avec trawling qui est la pêche au chalut à grand filet en forme d’entonnoir), les remarques polémiques constituant un troll étant considérées, métaphoriquement, comme des appâts destinés aux contributeurs qu’on veut hameçonner. Les personnes se rendant coupables de trolling ont été appelées, progressivement, des Trolls, en allusion aux monstres laids et déplaisants de la mythologie nordique ; par ailleurs, dans le jeu Donjons et Dragons, les trolls ont une capacité de régénération, les membres découpés repoussent en quelques heures, la comparaison avec les fils de discussion qui se multiplient est d’autant plus judicieuse.


Le troll malin
Désigne un internaute qui cherche volontairement à saboter les procédés de communication. Il comprend en général très bien le fonctionnement d'internet et sait qu'il est très facile de s'en servir pour manipuler ou mentir.
Souvent il considère l'espace de discussion sans autre intérêt que celui que peut représenter un jeu de rôle. Le but recherché est de faire vivre un personnage imaginaire, de gagner de la considération ou du respect en s'attribuant de fausses compétences ou en marquant des points sur d'autres intervenants arbitrairement considérés comme des adversaires pour le déroulement du « jeu ». L'état d'esprit est proche de celui d'un jeu de rôle. La capacité de régénération agit de la même façon que chez le troll mythique. Certains intervenants ont deux ou plusieurs personnages virtuels afin de se renforcer les uns les autres ou soutenir le personnage principal. Lorsque le personnage principal et ses intentions sont mis en évidence, et qu'il est banni par les modérateurs ou en perte de prestige, un autre personnage vient se substituer au « mort ». Tout ça sous les ficelles d'un seul et même internaute.
Une petite partie ont des objectifs plus précis que simplement se défouler et nourrir leur égo (marketing, propagande…).

Image
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×