Parlons enfin d'autre chose …

Auteur  
# 26/02/2008 à 22:50 Non Merci !
Oui, parlons par exemple de ce que chacun de nous est prêt à mettre concrètement en œuvre au quotidien pour aider notre planète, ses habitants et leurs descendants, nos enfants, à relever le défi du réchauffement climatique.

Le partage des expériences en cette matière parait infiniment plus urgent et constructif que les sempiternelles querelles qui sont le lot commun de nombreux forums quand il s'agit de l'institutionnel et du linguistique en Belgique.
# 26/02/2008 à 22:57 Azrael
Entièrement d'accord (une fois encore) avec cette priorité vitale.
Le problème est que pour mettre en route des politiques efficaces en la matière, il faut un gouvernement qui gouverne et des moyens.
Vous me direz que cela est l'affaire des Régions.
Certes. Mais en wallonie, il manque les moyens. Cruellement.
Et ce n'est pas l'auto satisfaction du ministre Antoine qui peut donner le change.
# 26/02/2008 à 23:00 Azrael
Et puis, le réchauffement a cela de bien que dans quelques centaines d'années, la Flandre sera sous eau qu'elle le veuille ou non.
Dommage que je ne connaîtrai pas cela.
# 26/02/2008 à 23:29 Non Merci !
J'avais proposé de parler d'autre chose … mais il semble que certaines habitudes soient tenaces.

Je réitère donc : par exemple de ce que chacun de nous est prêt à mettre concrètement en œuvre au quotidien pour aider notre planète à relever le défi du réchauffement climatique. Et je parle bien d'initiatives personnelles. L'existence de politiques régionales, fédérales, européennes ou mondiales ne nous exonère en rien de notre responsabilité individuelle.
# 27/02/2008 à 20:52 Alexander
Zolang we niet een stabiele regering hebben of zullen hebben , blijven we over de institutionele problemen praten.
De huidige ´peut-etre´ regering heeft niks maar dan ook niks gerealiseerd behalve valse en loze beloften en een begroting die totaal geen steek houdt want gewoon gebaseerd op ´mogelijke´ inkomsten.
Burgers die denken dat we nu gered zijn van een onstabiele periode, jammer maar dat is niet zo.
Persoonlijk denk ik niet dat het nog goed komt tussen franstaligen en de Vlamingen en bereiden we beter op vredige wijze onze boedelscheiding voor in plaats van tijd te verliezen met de problemen vooruit te schuiven.
CD&V-NVA heeft groot gelijk dat ze beter niet in een defenitieve regering stappen zolang er geen zekerheid komt over het communautaire.
Verhofstadt heeft weer al eens de problemen voor zich uitgeschoven zonder enige oplossing of zelfs perspectief. Ook de franstalige partijen zouden eens goed moeten beraadslagen wat ze hier nu eigenlijk bereikt hebben. Ik kijk vol verwachting uit naar de 2009 verkiezingen en die uitslag zal misschien nog een grotere kaakslag kunnen betekenen.
Met non-merci ben ik het eens dat we de echte problemen zoals milieu eens dienen aan te pakken maar persoonlijk denk ik dat zolang we geen communautaire langdurige vrede kennen; alle problemen gewoon niet zullen opgelost geraken. Misschien komt dit bepaalde politici goed uit want zo kunnen ze verder blijven rommelen en alles op de Vlamingen en hun communautaire eisen blijven steken.
In Belgie met sterke regio´s of zonder Belgie als het echt moet maar zo kan het niet lang meer blijven duren. De Vlamingen zijn het echt beu, geloof me, dit is geen politiek meer maar waanzin.
# 08/03/2008 à 08:11 aristide
Ce n'est pas l'objet de ce blogue Pourquoi n'ouvrez-vous pas un blog vous même?
# 08/03/2008 à 16:40 Azrael
Une histoire édifiante... tout à fait authentique.

Mail diffusé par une personne ayant mis sa maison en vente :

"Dear Friends,
"Beste Vrienden,
"Chers Amis,

"Je vous envoie souvent des blagues que j'apprécie. Ceci n'en n'est pas une, mais c'est tout de même une perle.
"Je vous invite à prendre connaissance du courrier que je reçois ce jour, dont copie en annexe.
"Pour la petite histoire, je viens de mettre en vente une maison à Overijse, située à moins d' 1km de Rixensart et à 500 m de La Hulpe.
"J'y ai apposé en façade 2 panneaux de mon agence ; l'un avec "TE KOOP", l'autre avec "FOR SALE".
"D'où la lettre de la commune d'Overijse, particulièrement bien rédigée et très cordiale.
"La maison est maintenant vendue ... à un Belge et son épouse française.


Lettre de la commune d'Overijse :

ci-dessous la traduction française :

"Overijse, le 11 février 2008

"Service de la Politique flamande

"Objet : Affiche "A vendre" en anglais à Overijse

"Cher Monsieur, Madame,

Nous constatons que vos affiches "A vendre" sont aussi rédigées en anglais.

Comme cette commune appartient à la région flamande et n'a pas de facilités pour les locuteurs d'une autre langue, il est important que vous utilisiez exclusivement le néerlandais dans toute votre communication.

Vous serez ainsi agréables à vos clients néerlandophones et vous donnerez à vos clients locuteurs d'autres langues qui apprennent le néerlandais l'occasion de pratiquer notre langue.

Le Collège des bourgmestre et échevins accorde une attention particulière au caractère néerlandophone d'Overijse. Dans notre cadre de vie, il est essentiel que chacun respecte le particularisme de la région.

Nous espérons donc que votre entreprise contribuera à l'avenir de façon positive à la préservation du caractère flamand de cette commune.

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de cette problématique et nous vous remercions d'avance pour une réponse rapide.

Avec notre meilleure considération.

Au nom du collège des bourgmestre et échevins,

Le Secrétaire communal, l'Echevin de la politique flamande, le Bourgmestre."

(signatures)
# 09/03/2008 à 09:25 jeanflon
Curieux tout de même comme certains se croient chez eux Serait ce un nouveau type d'envahisseur
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site