Messieurs les présidents des partis démocratiques

Auteur  
# 29/11/2007 à 10:30 Xavier Federwisch
Messieurs les présidents des partis démocratiques,

Notre pays subit une grave crise qui est sur le point de devenir économique. Les Belges en ont assez de ces querelles mesquines et sans intérêt pour la population !

Au non des Belges, plus nombreux qu’on le croit, je vous demande d’en finir. Les vrais problèmes des Belges ne sont pas là !! Vous êtes entré en politique pour quels motifs ? J’ose espérer que c’est par soucis du bien être de vos concitoyens.

Alors qu’attendez-vous pour vous allier, vous les partis dit démocratiques, de former un mouvement de défense de la nation ! Alliez vous tous ensemble vous qui désirez une Belgique unie et solidaire ! Regroupez vos voix et lutter ainsi contre l’influence du Vlaams Belang, de la NV-A., du FDF et du RWF.

L’union fait la force, souvenez vous en ! Ceux qui aiment leur pays ne vous pardonneront jamais votre laxisme et inaptitude à gouverner 10 000 000 de Belges. Oubliez vos couleur politique, en cas de crise grave il ne doit plus y avoir ni de socialiste, ni de libéraux, ni de sociaux chrétiens ou humaniste. Regroupez vous devant les seules vrais couleurs de notre pays le NOIR JAUNE ROUGE. Nos pères se sont battus pour ce morceau de terre, ils ont donné leur vie, leur jeunesse, ils ont versé leur sang pour nous et notre pays !

Le Roi Baudouin avait raison, le fédéralisme est mauvais ! Nous faisons le chemin inverse d’un pays qui se dit civilisé et qui, de plus, est un des membres fondateurs de l’Union Européenne !

Messieurs bougez-vous !! Rendez nous notre fierté !! Flamands, Bruxellois, Wallons, ce ne sont que des appellations de régions factices. Flandriens, Brabançons, Hainuyer, etc. sont la les seules régions historique et vivable en Belgique !!

L’Histoire vous jugera !

# 29/11/2007 à 10:38 Bert
Wallonie zit al 60 jaar in een diepe crisis .... waar was je toen met uw open brief!
En er zijn geen 10.000.000 belgen, het is duidelijk dat je vlamingen niet bij de Belgen mag en kan rekenen.
De Vlamngen zijn opgetogen met de gang van zaken en hoopvol dat onze decennia oude eisen eindelijk eens een kans maken.
# 29/11/2007 à 11:15 Xavier Federwisch
c'est ça bert et après les wallons ce sera le tours des limbourgeois, qui ne sont pas flamands non plus, et qui coûte à la flandre!! pauvre petit va!!
# 29/11/2007 à 12:38 Charles
Tous unis pour la Belgique et avec son Roi!!
# 29/11/2007 à 13:28 Alexander
Xavier
De provincie Limburg ligt in het Vlaams gewest en Nederlands is er de taal. Historisch gezien bestaat Belgie ook pas nadat we deel uitmaakten van de Nederlanden,...Brussel en Wallonie incl. Dus eigenlijk zou je dan ook niet Belgie mogen verdedigen.
Brussel was trouwens een Brabantse stad met een Nederduits-Nederlands verwante taal, zeker geen Frans zoals nu het geval. Trouwens, misschien even goed om weten dat de eerste taal van de Frankische koningen oa. Clovis,... ook niet het Frans was maar een Nederduits waar ook het Nederlands uit voortkwam. De eerste Franse koningen waren misschien Vlaamser dan ons eigen Belgische vorstenhuis.
We gaan niet de geschiedenis herschrijven door te gaan beweren dat de Limburgers en Brabanders geen Vlamingen zijn. Dit zijn ze wel. Een inwoner daarentegen uit b.v. Wemmel en andere faciliteitengemeenten is geen Brusselaar en zal het ook nooit zijn, vraag dat maar even aan de 'echte oorspronkelijke' Wemmelaars of Linkebeekenaars, niet aan de Franstalige inwijkeling. Dat zijn wel degelijk Vlamingen. Ze hebben totaal geen affectie met Brussel.
Een rechtgeaarde Vlaming die goede banden wenst met zijn Franstalige buurman en zeker geen ruzie, maar die wel de puntjes op de i wenst, is blijkbaar een slechte Belg. Bilinguisme, unitarisme, afschaffing van het federalisme, de regio's,... dat zijn blijkbaar de wondermiddelen.
Persoonlijk denk ik dat die nog voor meer onheil zullen zorgen, ruzies, afgunsten,... en uiteindelijk nog vlugger het Belgie zullen doen splitsen dan wat ze eigenlijk beoogden.
Trouwens, in Vlaanderen vind je voor meer unitarisme geen enkele maar dan ook geen enkele meerderheid. Vergeet gewoon de gedachte, het is tijdverlies. Dat de Vlamingen Belgie wensen te behouden is een ander vraagstuk maar de vraag moet breeduit gesteld worden :
- Belgie ja of neen
- fiscale autonomie ja of neen
- splitsing sociale zekerheid ja of neen
.....
het antwoord zal zijn Belgie behouden :ja en op al de rest ook ja. Maar dat is net wat de Franstaligen niet begrijpen op dit moment.



# 29/11/2007 à 13:33 Xavier
Le limbourg fait partie de quel province?? je pensais que c'était une province moi!! Si non de quel province ? Flandre occ? orient? Les région n'ont pas lieux d'êtres seul les province sont légitimes!!
# 29/11/2007 à 13:52 Alexander
Xavier
dan verschillen we van mening. Als je ontkent dat er gewesten en gemeenchappen zijn in Belgie die bij wet zijn vastgelegd dan heet dat incivisme. Limburg is een provincie die volledig (met Voeren erbij) tot het Vlaamse gewest behoort. Sorry maar ik heb ook niet de wetten en grondwet gemaakt, die zijn er gewoon.
Uw Limburg (en niet Limbourg) behoort tot de geschiedenisboekjes.



# 29/11/2007 à 15:11 Robert H.
C'est quoi cette histoire d'union sacrée des partis démocratiques ? Ouvrez les yeux bon sang ! Voyez les sondages en ligne de la presse flamande. Le peuple flamand soutient bel et bien l'attitude intransigeante de ses politiques.

Un peu d'analyse politico-mathématique maintenant.

Vous rêvez que le CD&V laisse tomber la NV-A ? Bien, mais sans la NV-A, la majorité orange-bleue n'a plus que 76 sièges sur 150. Et vous imaginez que le CD&V entrerait dans un gouvernement sans la NV-A, mais avec le FDF ? Totalement onanvaardbaar ! Si la NV-A s'en va, les partis flamands exigeront que le FDF s'en aille aussi. Oui mais voilà : le FDF a deux députés. 76-2=74 L'orange bleue sans NV-A et sans FDF n'a pas la majorité au Parlement ! Solution rejetée.

Avec cette donnée supplémentaire : les suppléants des parlementaires CD&V sont pour la plupart NV-A. Que des parlementaires CD&V deviennent ministres dans un gouvernement sans la NV-A et automatiquement l'orange bleue perdrait sa majorité !

Solution à rejeter une deuxième fois donc.

Deuxième solution : le retour à l'arc-en ciel. Le CD&V et la NV-A s'en vont avec le CDH dans l'opposition. Les socialistes wallons et flamands remontent au gouvernement fédéral avec les écologistes. Ca fait une majorité. Oui, mais avec les socialistes flamands, il y a SPIRIT, l'autre branche de l'ancienne Volksunie. Si le SPa-SPIRIT remplace le CD&V-NV-A au fédéral, SPIRIT aura EXACTEMENT les mêmes exigences que la NV-A. Et d'autre part, le PS ne pourra rien accepter de plus que le CDH ! Retour à la case départ !

Une tripartite traditionnelle sans les partis communautaires des deux côtés ? Pour faire quoi quand la très grande majorité des flamands estime que la scission de BHV et le communautaire en général sont les premiers sujets à régler ? Sans compter que le parti traditionnel flamand qui se débarrasserait de son allié nationaliste perdrait à coup sûr les élections régionales en 2009 !

Ah oui : VLD + CD&V moins NV-A n'ont pas la majorité dans le groupe linguistique flamand.

Et aussi : si le CD&V se débarrasse de la NV-A, c'est le Vlaams Belang qui devient - et de loin - le premier parti au Vlaamse Raad.

Alors quoi ?

Pour sauver votre Belgique, il faut accepter TOUTES les revendications de la NV-A... et entrer dans un système confédéral où la Wallonie indépendante et la Flandre indépendantes décideraient de garder en commun le roi et l'armée en niets anders.

Ca, c'est la plus mauvaise solution. Celle qui va empêcher définitivement les Wallons de prendre leur destin en mains eux-mêmes. Mais c'est probablement celle que vous les belgicains, vous allez préférer : garder votre roi et votre drapeau et tout céder en échange.

L'alternative pour les francophones, la voici : soit céder sur tous les points à la NV-A et en arriver au con-fédéralisme, soit négocier avec les partis flamands la partition du pays.

Si d'aventure il fallait retourner aux urnes dans les prochaines semaines, c'est avec le Vlaams Belang qu'il faudrait négocier !
# 29/11/2007 à 15:29 Bert
Xavier, de Limburgers zijn ons volk, we laten hen nooit in de steek, Vlamingen en Walen zijn niet van hetzelfde volk. Je wil het gewoon niet snappen hé!
Belgie is er gewoon omdat jullie Franstaligen niet in staat zijn om voor jezelf te zorgen ... verkies gewoon bekwame politici, bouw Wallonie terug op en de problemen zijn opgelost ... Je bent minder Belg dan je denkt, je kent niets van Vlaanderen en de Vlamingen.
# 29/11/2007 à 15:31 Bert
Robert, u heeft gelijk behalve op één punt ... met Vlaams belang zal men niet moeten onderhandelen!
# 29/11/2007 à 15:47 Claude
Bert
Et que compte faire la Flandre alors pour remboursser à la Wallonie ses investissement dans le port d'Anvers, de Zeebrugge, et l'aeroport de Bruxelles national?

Tu réfléchis comme un imbécil, si la flandre se sépare de la Belgique, comment pourra t'elle régler les probleme que lui feront les flamands frnacophones? et la Flandres hors de la Belgique c'est aussi une Flandre hors de la communauté Européene! donc une flandre morte avec une dette (et pas que financière) énorme vis à vis de ce qui restera de la Belgique!
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×