les sondages se suivent...

Auteur  
# 10/06/2008 à 13:16 marie-claire houard
et ne se ressemblent pas...comme quoi, on peut faire dire tout et n'importe quoi!

Nouvelles dépêches
Seulement 9 pc de Flamands séparatistes


Mis en ligne le 10/06/2008 à 07:14



Seulement 9 pc des Flamands sont pour la scission de la Belgique, selon une étude du sociologue de la KUL Marc Swyngedouw réalisée auprès d'un millier d'électeurs flamands entre septembre 2007 et janvier 2008. Cette étude sur le sentiment communautaire, réalisée après chaque scrutin fédéral, révèle que 45,8 pc des électeurs du nord du pays interrogés se déclarent favorables à l'Etat fédéral, au sein duquel Régions et Communautés recevraient davantage de compétences; 20,2 pc plaident pour un statu quo des structures institutionnelles; 10,9 pc pour un Etat fédéral plus fort et 11,4 pc pour un retour à un Etat unitaire. Seuls 9,4 pc seraient donc favorables à une scission de l'Etat. L'étude met encore en évidence que même les séparatistes ne considèrent pas la scission comme une priorité. Seuls 3,9 pc sont dans ce cas. (NLE)

© BELGA
BRUXELLES 10/06 (BELGA)
# 10/06/2008 à 15:38 Azrael
On fait en effet dire aux sondages également ce qu'on a envie d'entendre.
Het Laatse Nieuws (journal le plus vendu en Belgique) cite 49,7% de séparatistes en Flandre.
Un universitaire flamand seulement 9.

Voici une explication que je me permets d'emprunter à Monsieur Didier Melin (un autre universitaire):

10 juin 2008 - Sondages : qui faut-il croire ?

Les sondages d’opinion ont l’avantage de prendre la température auprès d’une population donnée, à un endroit donné, à un moment donné.



Les résultats de sondages portant sur les mêmes problématiques donnent pourtant parfois des résultats a priori contradictoires, ce qui fait dire aux observateurs prudents qu’ils n’ont qu’une valeur purement indicative.



Ainsi, on a beaucoup parlé en Flandre le week-end dernier d’un sondage réalisé pour Het Laatste Nieuws, dont les résultats sont inédits : une majorité relative (49,70 %) de Flamands s’est prononcée en faveur l’indépendance de la Flandre. Si ce chiffre ne fera probablement que grimper à mesure que la crise gouvernementale reprendra cet été, il est surtout remarquable par le fait que c’est la première fois qu’un sondage de ce type donne pour résultat une majorité relative de Flamands en faveur de l’indépendance.



Comme pour conjurer le sort et pour démentir les signes alarmants des derniers jours[1], le journal Le soir s’empresse aujourd’hui de citer une étude menée sur plusieurs mois par un universitaire flamand, laquelle démontrerait qu’il y a… 9% de séparatistes en Flandre, et que ce pourcentage n’a pas varié depuis 1991. http://www.lesoir.be/actualite/belgique/seulement-9-des-flamands-2008-06-10-604560.shtml



De même, un sondage en ligne réalisé en début de semaine par le journal Metro en réaction à un entretien accordé à Jules Gheude, 75% de personnes sondées en ligne préfèrent un rattachement à la France à une Wallonie indépendante en cas de disparition de la Belgique. Par ailleurs, un sondage réalisé pour le journal Vers l’Avenir donnait lui … 20% seulement des opinions à la solution française (c’est moins que lors d’un sondage similaire réalisé en 2004).



Alors qui faut-il croire ? Y a-t-il 50% de séparatistes en Flandre ou à peine 10% ? Y a-t-il en Wallonie et à Bruxelles 75% de rattachistes potentiels ou seulement 20% ?



En fait, tout dépend de la manière dont on pose la question et des réponses qui sont proposées. C’est évident. Si nous avions demandé en avril 2007 à un panel représentatif de Wallons « Voulez vous liquider la Belgique pour rattacher la Wallonie à la France », nous aurions obtenu très peu de « oui » (probablement 2%, si l’on en croit les meilleurs résultats électoraux du RWF).

Si par contre nous demandions aujourd’hui à ce même panel : « et si la Belgique devait disparaître, préféreriez-vous rejoindre la France ou former une Wallonie indépendante », le résultat en faveur de la première solution dépasserait certainement les 50%. Si on ajoute d’autres possibilités de réponses (comme un « rattachement » au Grand-Duché de Luxembourg ou une Belgique résiduelle Wallonie-Bruxelles), la solution française y perdrait automatiquement des points. On peut tenir le même raisonnement pour le taux de séparatistes en Flandre.



Cela veut simplement dire que deux personnes ayant une vision très différente d’une même réalité pourront donner une même réponse à une question simple, sans pour autant être d’accord sur le fond.



Pour le dire autrement, la Belgique idéale du Flamand moyen est une « Belgique confédérale à deux » (Flandre-Wallonie), alors que la Belgique idéale du francophone moyen serait plutôt une Belgique unitaire unilingue ou une Belgique fédérale à trois (Flandre-Wallonie-Bruxelles). Si à la question « voulez-vous liquider la Belgique », le Flamand et le Wallon moyen répondent tous deux « non », doit-on en conclure qu’il n’y a pas de risque que la Belgique éclate prochainement ? Certainement pas, car la vision de l’un et de l’autre n’en restent pas moins profondément divergentes.



Et les exigences de part et d’autre en matière institutionnelle étant absolument irréconciliables, c’est bien à un constat d’incapacité de s’entendre que l’on risque d’arriver. Et comme dans un couple, lorsque les intérêts de l’un ne sont plus conciliables avec ceux de l’autre, on peut très bien décider de se séparer. Même si le partage des biens est un vrai casse-tête et même s’il est « plus simple » bien souvent de rester ensemble, « pour les enfants ».



Disons-le une fois pour toutes : non, la majorité des Flamands ne veut pas « liquider la Belgique un point c’est tout ». Mais entre un status quo et l’indépendance, après une longue période de crise, d’incertitude, de doute et de lassitude grandissante (ça ne vous rappelle rien ?), il est très probable qu’une majorité de Flamands choisiront l’indépendance.



En conclusion : si les sondages s’avèrent contradictoires, il y a bien une réalité qui elle, est incontournable, et qui ne permet guère de se laisser aller à l’optimisme : le résultat des urnes.



--------------------------------------------------------------------------------

[1] On notera aussi la sortie remarquée de Marianne Thyssen, la toute nouvelle présidente du CD&V, qui a menacé lors d’un meeting à … Plopsaland le week-end dernier de remettre en cause la solidaité nationale voire le pays tout entier s’il n’y avait pas pour le 15 juillet une réforme de l’état à la hauteur des promesses électorales du CD&V…

On retiendra surtout que notre presse francophone, toujours à la recherche de bons flamands introuvables, présentait encore il y a peu Marianne Thyssen comme une « politicienne européenne, donc forcément modérée »… quelle naïveté !


http://www.deboutlawallonie.net/Actualites/Les_actualites_de_Didier_Melin/tabid/69/Default.aspx

# 10/06/2008 à 17:26 Guillaume
Vous voulez un élément tangible ? Le résultat des dernières élections, tout simplement. Et le constat est cinglant : on est plus proche des 50 % que des 10 %, étrangement avancés en grande pompe après le dévoilement du premier sondage.

La seule base électorale du Belang drécrédibilise totalement ces résultats utopiques.

Les belgicains imposent tant et plus le remplacement du coq wallon par une autruche docile et assujetie au lion flamand et à l'Etat belgo-flamand. Plus la tête s'enfonce dans le sable et plus l'autruche se transforme en une baudruche prête à se dégonfler misérablement sous les griffes du lion.

Je ne laisserai pas ces irrersponsables creuser leur tombe où ils comptent emmener tout le peuple francophone ! S'ils s'accomodent d'un statut de citoyen de seconde zone et des sempiternelles humiliations qui l'accompagnent, grand bien leur fasse ! Moi je préfère conserver ma dignité, mon bulletin de vote ira aux rattachistes.

# 10/06/2008 à 17:30 Guillaume
Est-ce

un signe

avant-coureur

qu'un fervent

site belgicain

voit

ses messages

coupés en deux

à l'image

de notre pays ?



Gouverner

c'est

prévoir !
# 11/06/2008 à 13:25 Azrael
Oui, le webmaster a tiré un peu trop sur la Duvel sans doute....
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×