Les socialistes belges francophones attisent la haine ethnique

Auteur  
# 22/10/2007 à 16:19 Alexander

Jean Quatremer (Libération, 15-10-2007) n'est pas tendre pour les rouges francophones (je n'ose plus les appeler 'socialiste'):

"Incroyable dérapage de Laurette Onkelinx, l’encore actuelle ministre de la Justice du Royaume : dans un discours prononcé dimanche, lors du congrès du PS, elle a stigmatisé la « mérule flamande » (la mérule est un champignon mortel pour les maisons) qui « est en train de travailler l’État fédéral et cela avec la complicité des francophones assis aujourd’hui autour de la table des négociations (...). Il ne faut pas être naïfs. Les Flamands savent ce qu’ils veulent et plus rien ne les arrêtera. Ce qui se passe aujourd’hui est bien plus grave et bien plus inquiétant qu’une discussion institutionnelle ».

Sur le constat, il n’y a rien à dire. Mais il y a les mots, des mots que l’on s’attend plutôt à trouver dans la bouche de l’extrême droite, pas de la gauche. Comment peut-on oser parler de « mérule flamande » ? Imaginez un instant que l’on remplace le mot « flamand » par « juif ». Vous y êtes ? Et confondre certains partis politiques flamands avec les « Flamands » en général est un glissement sémantique tout aussi grave. C’est un appel à la haine pure et simple. Et après cela, certains politiques belges osent accuser la presse internationale d’exagérer la gravité de la crise que traverse ce pays (127 jours sans majorité de gouvernement).

Précision: le discours, dont le verbatim a été rapporté par le journal Le Soir d'aujourd'hui, est le discours qui a été distribué à la presse par le PS. Mais, le mot "flamande" n'est pas repris sur le site d'Onkelinx. Curieux, le journaliste qui a rédigé cet article, David Coppi confirme bien que le mot n'a pas été prononcé à la tribune : "j'ai appelé Laurette Onkelinx pour savoir ce qui s'était passé. Elle m'a dit qu'au dernier moment elle avait omis ce mot à la tribune, car "peut-être que la première version pouvait être erronément interprétée comme une provocation contre tous les Flamands"". "Peut-être"? Sur le fond, cela ne change rien : le discours a été préparé à froid, ruminé avant d'être distribué à la presse. A la limite, on aurait pu pardonner un dérapage de tribune. Pas là. Le mal est fait. Onkelinx a simplement fait un acte manqué en cassant elle-même le off..."

Blijkbaar staan Woordhouden en zovele Vlamingen niet alleen met hun weerzin tegenover zo'n vulgaire, aggressief en vijandig taalgebruik van la Laurette.

Misschien helpt het niet-nationalistische Franstaligen die met een open geest kijken en luisteren naar andere meningen, om te begrijpen waarom zovele Vlamingen steeds minder en minder belang hechten aan dat belgische staatsverband warin de andere natie ons zo grof misprijst.

# 22/10/2007 à 16:33 Bert
En dan heb je het nog niet over de laatste farce van zijne debielige hoogheid Flahaut, die zijn soldaten na vier maanden missie laat stikken om wat negers gaan op te vrijen.

Belgie? ik word er ziek van!
# 22/10/2007 à 16:55 Alexander
Dat is echt frappant.
Nu ja ook bij ons in Vlaanderen hebben we een aantal gevallen die beter het daglicht niet hadden gezien.
Fientje Moerman, nu door haar partij verguisd, was maar een pion in de partij Open-VLD om aan geld te geraken. Men gaat me niet wijsmaken dat een Verhofstadt of anderen hiervan niet op de hoogte waren.
Dit is gewoon een simpele afrekening van de Gentse VLD : Moerman, Seraes, ...

Ze slachtofferen gewoon een van hun leden en hun vel (Verhofstadt, de heilige premier volgens vele Belgen in het bijzonder de Walen) is gered. Ook wat in Mechelen is gebeurd, idem. Somers moet hiervan toch op de hoogte geweest zijn. Zoveel geld uit de gemeentekas en een burgemeester is niet op de hoogte ????

In dit land moeten we eens ophouden met gesjoemel en andere onregelmatigheden. Het is allemaal met ons belastingsgeld.

Ben er wel van overtuigd dat er nog een aantal grote lijken in Wallonie uit de kast zullen vallen. Trouwens verdacht dat FN volop gesteund wordt in Wallonie, moeten ze zich misschien bewapenen tegen Vlaanderen ?

Indien we elk voor onze eigen portemonee verantwoordelijk worden gesteld Vlamingen en Walen, zullen we misschien wat omzichtiger met het geld van een ander omgaan.


# 22/10/2007 à 20:16 yves
n'est-on pas les marionnettes inpuissantes d'un jeu politique et inaccessible d'une élite???
n'est-il pas pensable que nous ne fesions que reproduire les erreurs du passé, je me demande à quoi nous allons arriver alors que depuis bien longtemps ce sont toujours les mêmes sujets qui reviennent et qui attisent le feu, si feu il y a vraiment...
les wallons ne peuvent vivre sans la flandre et la flandre ne peut vivre sans les wallons
alors à quoi bon faire semblant de chercher des compromis?
mieux vaut-il être rouge, bleu orange ou toutes autres couleurs, seuls ceux qui ont les moyens peuvent sortir gagnants
# 23/10/2007 à 15:02 Bert
Ik denk dat Vlaanderen heel goed kan leven zonder Wallonie. Ik durf de uitdaging aan te gaan, een dag telt 24 uur! Ik kan er 16 van werken maar dan niet dat een ander het geld doorde ramen en deuren naar buiten gooit.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site