LES PROPOSITIONS DE MR REYNDERS VONT DANS LE BON SENS

Auteur  
# 21/10/2007 à 10:53 Michel
lES PROPOSITIONS DE DIDIER REYNDERS VONT DANS LE BON SENS.

En effet, proposer une vision à long terme de notre pays est enfin une proposition sensée.

Je suis 100% pour l'idée d'une circonscription nationale de 30 à 40 députés. Cela obligerait ainsi les députés francophones a redécouvrir la Flandre et vice-versa.

Ainsi les députés francophones devront encore plus et encore mieux connaître le néerlandais.

Quant aux néerlandophones, ils devront aussi rafraîchir leur français
# 21/10/2007 à 11:58 Alexander
Encore une example frappante.
Le bilinguisme = le debut d´une Belgique francophone.

Les francophones trouvent normal que leur soient accordé des facilités linguistiques dans le Brabant flamand, mais accorder ces mêmes facilités aux néerlandophones dans le Brabant wallon ou ailleurs leur semble une concession inacceptable, voire indiscutable!
La grande faiblesse des hommes politiques francophones pourrait se résumer comme suit: ils ne parviennent pas à accepter que nos deux langues – le néerlandais et le français – se valent, et que néerlandophones et francophones sont égaux devant la loi et méritent d'être traités sur un pied d'égalité.

Example :
Flobecq est un commune en Hainaut aux confins de la frontière linguistique, où les habitants néerlandophones jouissent de facilités.
Je vous invite à surfer sur le site de Flobecq-Vloesberg. Vous tomberez sur une page d'accueil unilingue en français.
Cliquez ensuite sur «entrez» et vous arrivez sur une page exclusivement en français.
Manifestement, un geste a été fait en direction des néerlandophones, car en cliquant sur «NL» vous débarquez, non pas sur les caractéristiques recherchées dans la langue de Vondel, mais sur un logo indiquant «travaux routiers en cours».
Essayez, vous verrez: www.flobecq.be.
Le bourgmestre (empêché) de Flobecq-Vloesberg se trouve être monsieur Rudy Demotte (PS), l'actuel ministre président de la région wallonne.
Cette semaine, il demarre son tour de Flandre pour promouvoir l'image de sa Wallonie.

# 21/10/2007 à 15:46 Alexander Farnese
A Michel,
Tout à fait d'accord. Soutenons-le quel que soit notre bord et notre parti (ce n'est pas le mien!).
"Le PS s’insurge. Pour lui, Didier Reynders sacrifie les espoirs d’un territoire continu Wallonie-Bruxelles"(voir sur le site RTL info). Eh bien que le PS choisisse entre la Belgique ou son "territoire continu Wallonie-Bruxelles". Quand on court deux lièvres à la fois, on en rate toujours au moins un et souvent les deux.
# 21/10/2007 à 21:23 Michel
Bonjour Alexander,

Beh, je suis vraiment étonné de votre post. Je viens de me connecter sur le site de Flobecq et j'ai un charmant message

NI EN FRANCAIS
NI EN FLAMAND

mais bien en anglais qui me dit WELCOME et que je dois upgrader mon computer.


En suite je suis étonné que vous disiez que les francophones veulent des facilités en brabant flamand mais que les francophones ne veulent pas en donner dans le brabant wallon (cf proposition de Brigitte Grouwels).

Une fois de plus, la désinformation continue car les bourgmestres du BW n'ont jamais dit non cf les réactions de Charles Michel, Bourgmestre de Wavre.

Je ne sais pas d'où vous détenez vos infos.

Allé, sans rancune.

Tot binnenkort,

Groetjes,

Michel
# 24/10/2007 à 21:36 Solange van der stock
Ik vind dat Didier Reynders gelijk heeft.

Ik ben voor een federale kieskring !!
# 24/10/2007 à 22:13 A Blommaert.
Ik ook

IK STEM VOOR EEN FEDERALE KIESKRING
# 24/10/2007 à 23:18 Xavier Federwisch
moi aussi!! je vote pour!!
# 25/10/2007 à 09:34 Bert
Zodat jullie volledig Vlaanderen kunnen verfransen, vergeet het maar .... Reynders? Laat me lachten. Wij zijn in de meerderheid, wij betalen dit land, wij zullen beslissen wat er zal gebeuren.
# 25/10/2007 à 09:43 Alexander
Michel,
probeer even : www.flobecq.be
(wellicht is er een foutje in gelopen). Enkel Frans zal je merken. Of spreek je me terug tegen deze keer -:)
Idem voor Moeskroen,... enkel de gemeente Leuze (in Henegouwen) waar er zelfs geen faciliteiten zijn is er een heel goede NL-talige site.
Dat de burgemeester van Waver ermee akkoord gaat, wil nog niet zeggen dat de hele Waals-Brabantse provincie akkoord gaat.
De meeste burgemeesters hebben gewoon niet gereageerd op de vraag van een Brussels minister hieromtrent. Niet reageren betekent negatief, de meesten willen het gewoon niet omdat er wellicht ook geen noodzaak is. De Nederlandstaligen in Waals-Brabant stellen geen probleem, eisen geen onderwijs in het Nederlands, eisen geen documenten in het Nederlands passen zich gewoon aan. Zo hoort het ook.

Michel, we hebben wellicht niet dezelfde bronnen maar wees gerust, ik vertel hier niet zomaar wat. Ieder heeft recht op een mening en die van mij is evenwaardig als die van een ander.

Ook geen rancunes.

A bientot
A.
# 25/10/2007 à 10:27 Bert
Pardonnez-moi!! Je ne sais pas ce que je dis!! je suis francophone, mais je soufre de schizophrénie et alors je me prends pour un flamand néo-nazi et belgophobe.
# 25/10/2007 à 10:34 Xavier Federwisch
du temps du vote sur papier je peux comprendre la difficulté technique et matérielle de l’encombrement que procurerait de tel réalisation. Mais maintenant au temps de l’informatique cela ne prendrais même pas un méga supplémentaire dans un ordinateur. Alors pourquoi ? de quoi ont-ils peur ? que les néerlandophone vivant en Ardennes vote pour le VB , très improbable, que les francophones vivant sur la côte vote pour le RWF ?
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site