L’édito du « Morgen » : Qui croit encore en Yves Leterme ?

Auteur  
# 03/12/2007 à 10:23 Xavier Federwisch
Qui croit encore en Yves Leterme ?

Yves Desmet

dimanche 02 décembre 2007, 23:47


D
’après son président de parti, Jo Vandeurzen, Yves Leterme devrait avoir une statue à son effigie parce qu’il a montré tant de ferveur au travail et tant de patience. Même si tel était le cas, il est un fait qu’Yves Leterme n’a pas obtenu ses 800.000 voix pour ses promesses de patience et de labeur, mais bien grâce à quatre autres promesses.

Leterme avait promis de la « bonne gouvernance ». Après 174 jours, il n’est pas question de « bonne gouvernance », il est plutôt question de pas de gouvernance du tout. Tous les jours, la Belgique perd de son crédit à l’étranger, tous les jours l’addition de la non-gouvernance enfle, même si la population ne la ressent pas.

Yves Leterme avait promis que « cinq minutes de courage politique » suffiraient pour mettre un terme à l’incapacité du gouvernement arc-en-ciel de modifier la donne communautaire. Après 174 jours ou 250.560 minutes, il n’est nulle part au plan communautaire ; parce qu’il a été et est toujours pris en otage par ses partenaires de l’extrême, ceux de la N-VA et du CDH.

Leterme avait promis que son parti ne rentrerait pas dans un gouvernement sans la scission de BHV. Après 174 jours, ce dossier est bloqué par la procédure parlementaire, qui ne reviendra dans l’actualité que l’année prochaine. Il n’y a même pas un début de solution à ce problème.

Leterme avait promis que son parti ne rentrerait pas dans un gouvernement sans une profonde réforme de l’Etat. Non seulement il n’est pas question d’une quelconque réforme de l’Etat, mais il n’y a même pas un début d’accord sur ce qui pourrait être discuté au sein d’une Convention préparatoire à une telle réforme de l’Etat.

Tel est le bilan d’Yves Leterme après 174 jours.

Nous ne lui en voulons même pas de ne pas avoir obtenu de résultat. Personne n’aurait pu tenir toutes ces promesses, sachant qu’une majorité simple ne suffirait pas à réaliser tant d’objectifs pour lesquels une majorité des deux tiers est nécessaire.

Par contre, nous lui en voulons beaucoup parce qu’il savait parfaitement qu’il ne pourrait tenir toutes ses promesses – l’homme n’est pas un idiot. Mais il a fait tout cela pour des raisons purement électorales et a fait miroiter tant de promesses à l’opinion publique, avec comme suite logique que nous sommes maintenant empêtrés dans une véritable crise de régime.

Et pour paraphraser sa propre expression : qui croit encore en cet homme ?
# 03/12/2007 à 10:49 Alexander
Xavier
Yves Desmet, journaliste avec tendance gauchiste. Il a toujours crititise tout ce qui est CDV-NVA, c'est une de ces natures. Le journal 'De Morgen' soit-disant independant a quand meme une tradition socialiste.
C'est une opinion comme une autre mais certainement pas celle d'une majorite des Flamands. Pour nous, Leterme reste le premier politicien Flamand qui reste avec ces principes qui a ose de ne pas plier.

Croyez-vous qu'un autre aura eu des resultats avec les memes circonstances ?

Bravo Yves en Bart. Voor ons blijven jullie helden en we blijven jullie steunen.

# 03/12/2007 à 11:15 Xavier Federwisch
Alexander,
Je ne doute pas qu'Yves Leterme soit un homme politique doué et sa tâche n'était pas facile. Mais il faut reconnaitre que sans la NVA du côté néerlandophone et sans le FDF du coté francophone, il aurait eu plus de facilités (sans jeux de mots ). Mais même losque les francophones était d'accord avec lui, qui le lache? la NVA et par la suite son parti car lié aux anciens VU! Si à la place du CDV-NVA il y avait eu le SPa Spirit cela aurait été la même chose. Il a eu du courrage et je lui souhaite de prendre du repos pendant quelque jours car il ne va pas tenir le coup comme cela longtemps!
# 03/12/2007 à 11:36 Bert
Yves Leterme en Bart De Wever doen wat de Vlaamse kiezer van hen verlangt!
Het zijn Vlaamse helden en verdienen het respect van elke Vlaming, ze hebben hun waarden en principes niet opzij gezet voor een ministerpost!
Laat Verhofstad maar komen .... over 3,5 jaar zijn het weer verkiezingen en owee als onze staatshervorming er dan nog niet is!
# 03/12/2007 à 11:37 Alexander
C'est correct mais justement la CDV et le MR usent la NVA et le FDF pour exprimer leurs propres opinions radicales et extremes (eux-memes n'osent pas les dire).

Le pier c'est que tout le monde savait d'avance que c'est une mission impossible. Sans doute on doit tenir les discussions de reforme d'etat dehors du gouvernement mais avec des garantis fermes que par exemple la convention ne sera pas une theatre sans resultats.
Personellement je n'aurais pas de probleme d'avoir Reynders a la tete du gouvernement car comme ca sera un Francophone a defendre les besoins et desirs des Flamands (tout le monde les connait maintenant).

# 04/12/2007 à 23:03 Leo
Ik had dat artikel ook graag gelezen in het Nederlands. Gewoon om te zien hoe 't is geschreven. (Rien contre vous Xavier, mais une traduction n'est pas toujours correct dans ce sense là)
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×