EDDY MERCKX en ANNY CORDY VOOR BELGIE

Auteur  
# 26/09/2007 à 20:12 Stijn
Sauvez la Belgique! Un journal en campagne avec Merckx et Annie Cordy
"Aidez-nous à sauver la Belgique!": ce cri du coeur figure mercredi à la une du journal belge La Dernière Heure, qui, avec l'appui de gloires nationales comme Annie Cordy et Eddy Merckx, lance sa propre campagne pour désamorcer les risques de scission du royaume.

(afp) - "Invitant ses lecteurs à "témoigner" leur "attachement" à la Belgique unie et leur "refus du séparatisme", le quotidien francophone populaire publie un autocollant mêlant français et néerlandais et rappelant la formule des Trois mousquetaires: "Un pour tous, tous pour Een!".

Dans ses pages intérieures, il donne la parole à une vingtaine de célébrités belges, néerlandophones comme francophones, dont deux gloires nationales comme "Annie Cordy, artiste", et "Eddy Merckx, cycliste".

Annie Cordy, rappelant qu'elle est "née à Bruxelles de parents flamands" et qu'elle est bilingue, explique dans le style familier qui a fait sa notoriété que cette crise lui "casse les pieds". Elle "appelle" ses compatriotes "à aller de l'avant tous ensemble", en évoquant la Marche blanche de 1996, qui avait vu des centaines de milliers de Belges manifester leur énorme émotion face à l'affaire Dutroux.

Eddy Merckx, le champion cycliste le plus titré de l'histoire, exprime lui son "ras le bol" face au "séparatisme" qu'il qualifie d'"erreur monumentale". "Je me sens encore et toujours belge. Que je sache les séparatistes ne constituent pas encore la majorité de la population, tant en Flandre qu'en Wallonie", souligne le coureur flamand.

Plus de trois mois après les législatives du 10 juin, les partis représentant les Flamands néerlandophones d'une part, les francophones de Wallonie et de Bruxelles, de l'autre, n'ont toujours pas trouvé d'accord sur une nouvelle décentralisation des institutions du pays que réclame la Flandre.

Ils n'ont pas trouvé non plus de compromis sur les droits politiques des francophones de la périphérie flamande de la capitale, que la Flandre entend encadrer.

Un sondage récent a montré une progression de l'indépendantisme dans la majorité flamande du pays --60% des 10,5 millions de Belges--, quelque 46% des habitants de la Flandre optant pour la séparation et les deux tiers se disant convaincu que la Belgique exploserait un jour
# 30/09/2007 à 23:02 Mieke
Leve Belgie
# 01/10/2007 à 21:59 Yolande Caufriez
Vive la Belgique! Vive le Roi! Vive le Prince Philippe! Vive sa fille, la petite Princesse Elisabeth, notre future Reine!
# 01/10/2007 à 21:59 Yolande Caufriez
Vive la Belgique! Vive le Roi! Vive le Prince Philippe! Vive sa fille, la petite Princesse Elisabeth, notre future Reine!
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site