C'est assez !

Auteur  
# 06/02/2008 à 10:29 Bruxellois
voici ce que j'ai trouvé sur le net:
"Pour la population de notre pays, les problèmes communautaires brandis par les politiques
sont loin de constituer une préoccupation essentielle. Le pouvoir d'achat, le coût de l'énergie,
les pensions et le chômage constituent, avec le réchauffement climatique, des problèmes
nettement plus importants.

Or, voici six mois que le pays s'avère ingouvernable en raison des exigences d'une fraction
minoritaire de la population flamande qui hisse les problèmes communautaires sur la hampe où
devrait flotter notre drapeau national.

Le CD&V a franchi le Rubicond en s'associant en cartel avec la NVA dont le but est de
démembrer l'Etat belge. La présence de ce groupuscule dans un éventuel gouvernement est
en effet inconcevable. Confieriez-vous les clefs de votre maison à un individu qui proclame
ouvertement que sa destruction ne constituerait pas, pour lui, un problème?

Yves Leterme était parvenu à un accord pour mettre sur pied un gouvernement orange bleue
quand la NVA a rejeté cet accord. Il aurait gagné la crédibilité indispensable à la fonction de
Premier Ministre s'il avait imposé cet accord à son partenaire mais il a; au contraire, tenté
d'imposer les volontés de sa fraction séparatiste aux membres de la coalition qu'il s'apprêtait à
placer à la tête du pays. Ce faisant, il trahissait aussi les électeurs du CD&V unitaristes
majoritaires. Plus que son absence de respect pour les Wallons, la Belgique et la RTBF, c'est
son incapacité à s'ériger en homme d'Etat qui le disqualifie définitivement pour l'exercice d'un
poste national, quel qu'il soit.

La crise que nous connaissons aujourd'hui trouve son origine dans la Régionalisation à la fin
des années 70. Depuis lors, non seulement la Wallonie a été mal gérée par des dirigeants plus
soucieux de pouvoir absolu que du bien-être de la population, mais surtout, de chaque côté de
la frontière linguistique, les politiques ont dragué les électeurs en se présentant comme les
super-défenseurs de leur communauté linguistique. Et, pour cela, ils ont présenté l'autre
communauté comme un danger pour la leur.

Une réforme de l'Etat est certainement nécessaire aujourd'hui. Mais pas dans le sens attendu
par les partis séparatistes et même par les partis traditionnels. Motif: la tentation d'opposer les
deux principales communautés est génératrice de conflits sans fin. Il est indispensable que tout
homme (ou femme) politique ayant vocation de diriger le pays doive compter avec les élécteurs
des deux communautés. Autrement dit, il ne faut plus qu'une seule circonscription nationale. Et
peut-être même faut-il innover en inventant le vote négatif. Les électeurs auraient ainsi la
possibilité de s'opposer à l'émergence d'un parti qu'ils estiment dangereux car les votes
négatifs seraient comptabilisés en soustraction des votes positifs. Les extrémistes seraient
ainsi balayés du pouvoir.

Ma position personnelle est en faveur d'une refédéralisation des matières autres que
l'enseignement et la culture. Parce que les attentes des Belges, en matière d'emploi, de
pouvoir d'achat, de soins médicaux, de pensions, etc..sont identiques quelle que soit la langue
pratiquée.

En matière linguistique, seule la satisfaction des citoyens revêt une importance à mes yeux. Le
client est roi! Il me semble possible de rencontrer les desiderata de tous en rétablissant une
Province du Brabant entièrement bilingue et en étendant les facilités linguistiques à toutes les
communes et autres provinces du pays. Tout citoyen, où qu'il réside, doit pouvoir demander à
recevoir ses documents officiels dans sa langue, et ceci, une fois pour toutes.

Le Roi a confié à Guy Verhofstadt la mission de dégager des pistes pour la création d'un
gouvernement On sait que l'ex-Premier, au contraire de son rival agitateur dont le nom
symboliise déjà l'avenir éphémère du Royaume s'il présidait à sa destinée, est un véritable
homme d'Etat à qui l'on peut faire confiance. Aussi, je lui souhaite bonne chance.

Mais aux dernières nouvelles, Yves Leterme prétendrait que son parti reste incontournable,
malgré son incapacité à s'entendre avec les autres, dans la formation d'un gouvernement.
Après avoir tiré à boulets rouges, pendant sa campagne électorale, sur la gestion socialiste de
la Wallonie, il serait prêt désormais, à gouverner avec le PS pour éviter le CDH qui a refusé de
s'agenouiller devant Bart de Wever. Preuve supplémentaire du fait que la seule chose qui
compte pour Leterme, ce n'est ni l'avenir économique du pays, ni les préoccupations de ses
habitants, mais l'introduction dans le gouvernement du cheval de Troyes.

Alors, se pose la question suivante. qu'est-ce qu porterait le plus de préjudices aux habitants
de notre pays et aux institutions européennes et atlantiques qu'il abrite : une nouvelle longue
période sans gouvernement, une scission du pays ou une reprise en mains de celui-ci par
l'armée, le temps de réunir le pays en une seule circonscription électorale et d'exclure de
l'échiquier politique tous les partis dont le programme postule la fin de l'unité du Royaume et
de convoquer ensuite de nouvelles élections. Dans l'intervalle, l'armée maintiendrait au pouvoir
le gouvernement Verfodstadt avec des pouvoirs complets en matières socio-économiques.

Personnellement, j'ai la faiblesse de croire que cette solution serait la moins dommageable et
la plus démocratique dans la mesure où aujourd'hui, une majorité de la population favorable à
l'Unité, est paralysée par un groupuscule séparatiste. N'en déplaise à Monsieur Leterme, son
parti ne représente qu'une minorité dans le pays, malgré le cartel, face à l'ensemble des autres
formations politiques avec lesquelles, par deux fois, il s'est montré incapable de composer."
http://www.justicesociale.net/
# 06/02/2008 à 13:30 Azrael
A vous entendre, vive donc la Belgique des Colonels.
Et ils seront de quelle expression linguistique vos vaillants soldats et leurs officiers ??
Je suppose aussi qu'ils seront commandés par le Grand Chef des Armées, j'ai nommé le Roy.

Une des grands qualités de notre pays a été de toujours régler ses problèmes pacifiquement.
A vous lire, vous qui proposez un coup d'état militaire, je me dis que décidémment, il faut de tout pour faire un monde mais des pareils à vous pas trop quand même.
La Serbie, vous vous rappelez ??
# 06/02/2008 à 15:02 Alexander
Wat voor achterlijke onzin is dat. Tegen wie of wat neem je de wapens op? Tegen de separatisten ? Tegen de rattachisten ?
Bruxellois, zat jij een grot sinds 10 juni ? In Belgie zijn we een democratie met vrije meningsuiting en geen Franco-regime. Als iemand separatist, belgicain of rattachist wil zijn, dan is dat zo. Als je echt wil dat Belgie splitst, wel doe zo verder.
# 06/02/2008 à 17:32 Non merci !
@ Bruxellois
Quelques glaçons sous le chapeau me paraissent une thérapie appropriée à votre délire militariste !
# 06/02/2008 à 21:05 COLLETTE François (site web)
@ Bruxellois

Je suis passé voir le site http://www.justicesociale.net/ d'un certain JM Flament. Que dire si ce n'est que c'est complètement débile et pas loin d'être facho. Qu'il rêve tout haut et nous fiche la paix !
# 10/02/2008 à 15:01 Leo
Met een paar dingen kan ik mij toch verenigen.

Het voorbeeld van het akkoord dat werd opgeblazen door Meneer de antisemiet (De Wever, de excuses aan de joden zijn nog altijd niet gemaakt volgens afspraak)

Maar ik kan mij in deze misschien beter vinden in een uitspraak van Marc Eyskens en Willy Claes. "De huidige politieke figuren kennen elkaar niet, weten niet wat er aan de andere kant (van de taalgrens) gebeurt. Ze kijken alleen naar hun eigen belang. Vroeger werd er nog met elkaar overlegd, kenden we elkaar, en zagen we elkaar regelmatig. Wij keken naar het belang van België. Dat is nu ver te zoeken!" (uitspraak in "De Zevende Dag" én "Mise Au Point" op nota bene dezelfde dag!)
# 11/02/2008 à 08:36 Alexander
Leo
overdrijf je nu niet met je anti-semiet? Vergeet niet dat je beledigingen doet die gerechterlijk kunnen vervolgd worden, ook op een webblog!! Bewijs dat hij antisemiet is, ... je zal het niet kunnen. De uitspraken van De Wever waren absoluut niet anti-joods. Hij zei gewoon dat het wat laat is van een stadsbestuur om sorry te zeggen en ook dat niet de hele Antwerpse politie meegedaan heeft aan die feiten. Wat is daar nu anti-joods aan. Zijn uitspraken zijn weeral eens in een verkeerd daglicht gesteld door de zogenaamde zuiveren van geest. Hypocrieten noem ik ze, ... en dankbaar misbruikt door de franstalige pers.

Van oude dino´s die steeds hun land hebben verraden a la Claes en Eyskens hoeven we geen lessen. Zij hebben meegeholpen aan het debacle waar we nu inzitten.
Precies of dat niet elke politieke figuur naar zijn eigen streek kijkt, de Waalse en Brusselse voorop. Gelijk hebben ze.
Belgische politici bestaan gewoon niet. Denk niet dat je met een federale kieskring Belgische politici krijgt of creeert! Je krijgt wel franstalige politici die zich in Vlaanderen zullen gaan manifesteren als de verdedigers van Francofonie in Vlaanderen, let op mijn woorden. Vlaanderen zal dan niet de splitsing van BHV vragen maar de splitsing van Belgie.
Misschien liever vandaag dan morgen.



# 12/02/2008 à 22:58 Leo
Laat ik mij dan zo uitdrukken. Het feit dat De Wever geen excuses heeft gedaan, zoals zelf overeengekomen trouwens, maakt hem in elk geval in zoverre dat hij dit aan zichzelf heeft te danken. Ik zeg niet dat hij effectief een anti-semiet is, maar hij heeft in elk geval zéér veel boter op zijn hoofd. Als ik afspreek dat ik een stuk in de gazette zal zetten, dan moet ik dat ook doen. Als die persoon in dit geval toevallig De Wever heet, mag dat geen verschil zijn, omdat hij in de politiek is, en een splinterpartijtje in leven houdt door een kartel (dat in economisch verkeer overigens door dezelfde politiek is verboden, maar dit terzijde)

Of een federale kieskring België doet barsten? Nee, denk 't niet. Als ik de peilingen (in Vlaanderen enkel) moet geloven nu, dan is een grote meerderheid vóór behoud van België, ongeacht wat de politiek uitvreet/-spookt en aanmoddert.
Overigens: van de geschiedenis /moet/ je leren. Om te vermijden dat je weer dezelfde fouten maakt. Een 2e Hitler b.v. wil ik niet in mijn "achtertuin" hebben (neem dat "achtertuin" zéér ruim op qua ruimte!) Dat geldt ook voor b.v. een "Bush" die vol zotte, dwaze ideeën zit. Gelukkig houdt hij 't niet meer lang vol.
# 13/02/2008 à 16:32 Alexander
Excuses waarvoor ? Ik begrijp dat nog steeds niet. Dit is gewoon media onzin en georchestreerd vanuit vijandige hoek. Hij heeft niks maar dan niks de joods gemeenschap verweten. Waarvoor moet hij zich dan excuseren? Dit is gewoon de omgekeerde wereld. Excuses aan hem zouden eerder op zijn plaats zijn. Ook wat men hem aansmeerde in verband met zijn zus.
En jouw uitspraak over splinterpartijtje is laag bij de grond. NVA is groter dan CDH of Ecolo... en deel van een succesvol kartel.
Probeer misschien even subjectiever en minder vooroordelen te hebben ipv. voort te gaan op wat men in de media (vooral de franstalige) schrijft of denkt.
Hoe meer martelaar men zal maken van iemand, hoe meer succes hij zal hebben.

Jouw Hitler-gevoel kan ik al helemaal niet volgen. Moet je nu ook al weer die ziekelijke, francofone reflex maken dat alles wat Vlaams is met extreem rechts gaan vergelijken?
Ik vergelijk toch ook niet alles wat Belgische of Waals is met luiheid of profitariaat want dat zijn ook belachelijke statements.

En inderdaad de peilingen zeggen dat Belgie moet behouden blijven maar vraag meteen ook aan het volk of de staatshervormingen moeten doorgaan (meer bevoegdheden voor de regio's en minder voor de federatie!) dan zal je die ook moeten geloven want in Vlaanderen hebben de mensen massaal hiervoor gestemd. Oppervlakkige statements zonder inhoud laten we best achterwege.



Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×